M A R E  N O S T R U M  -  E S P A C E  D E  D I A L O G U E  E T  D I V E R S I T E'

LA VOIX DE L'AFRIQUE DE L'OUEST -  MEMOIRE COLLECTIVE & CONSCIENCE COLLECTIVE

Idée et Coordination - Carla ZICKFELD              

Documentation & mise en œuvre visuelle - Stefan KARKOW

 

TEMPS DE TRANSITION ET D'INCERTITUDE – LE DEFI CULTUREL

 

En 2009, le Centre de Recherche Maritime, Kiel, a publié sous le thème -
«Les gens et la Mer V - Vivre avec l'Incertitude et s'Adapter au Changement»:

" Dans le large éventail de transformations dont les personnes et la mer font l’objet, les besoins en matière de croissance économique, la préservation de l'environnement et le développement humain se heurtent souvent profondément. Cette collision est particulièrement grave dans les pays du Sud, où une population humaine croissante est en concurrence avec d'autres secteurs pour des ressources côtières limitées. Dans le monde entier, la vulnérabilité croissante des populations côtières à des ressources s’effond, l'abandon des moyens de subsistance et les risques côtiers sont de plus en plus évident, et jette du doute dans la capacité globale pour répondre à plusieurs des objectifs du Millénaire pour le Développement ... "

En 2007, la Fondation des Nations Unies « Sigma XI » a publié en -
«Le rapport Scientifique du Groupe d'Experts sur les Changements Climatiques et le Développement Durable»:

"... Le monde se réchauffe, et le climat change. Températures sont en hausse dans toutes les saisons et sur la terre et dans l'océan ... Le niveau de la mer est en hausse, et le taux d’élévation est apparemment en augmentation. Les projections indiquent que le changement climatique est beaucoup plus en avance ...

L'humanité doit agir collectivement et de toute urgence de changer de cap à tous les niveaux de la société.

Il n’ya plus de temps à perdre." 

 

L'humanité doit agir collectivement et de toute urgence - Un Défi Culturel
En ces temps de changements imprévus dans les systèmes naturels et sociaux, le Projet "Mare Nostrum - Espace de Dialogue et Diversité" répond à cet appel par des actions exemplaires dans les régions côtières du monde où les gens continuent de vivre encore à l'unité culturelle avec la mer, le soutien de la famille – mais où les effets actuels du changement global augmentent déjà le risque d’apporter les cultures, tissées par une longue tradition, hors de l'équilibre - et met ainsi en danger les moyens de subsistance.

Nous savons, si l'appauvrissement économique s’accompagne à un appauvrissement culturel, alors il ya le danger que les tresses sociaux se brisent et qu’il s’agit alors de conflits dans lesquels des mondes radicalisés peuvent se trouver en face.

 

La réalisation du Projet Mare Nostrum

Les recherches sur site en Juin 2010 ainsi en Juin et Octobre 2011 ont été réalisés en collaboration avec les communautés traditionelles de pêche au Sénégal - Yoff, Hann, Kayar, Saint Louis -

dans le contexte de l'Initiative «Sciences et Arts pour la Durabilité» -

avec laquelle Carla Zickfeld, l'initiatrice de «MarNostrum - Espace de Dialogue et Diversité», a collaboré de 2009 jusqu'au début 2012, ensemble avec Stefan Karkow pour la documentation visuelle.  

A partir de 2012 le projet Mare Nostrum continue sous la prémisse de l'initiatrice - avec le patronage de «Progetto Tuscia» -une association culturelle reconnue avec siège en Italie - un centre qui organise depuis 1986 des projets internationaux et interdisciplinaires pour la communication et l’intégration des arts - et a été décerné par la Commission Européenne avec le prix «Europe de la Culture» .

Carla Zickfeld et Stefan Karkow ont fondé le «Progetto Tuscia» et le dirigent à ce jour.